L'île des États (Los Estados)
2010-2011
ARGENTINE
Mar del Plata
Necochea-Puerto Quequén

San Blas

Caleta Sara et Caleta Horno

Puerto Deseado

Canal de Beagle et Ushuaia

D'Ushuaia à Paraty
2010-2011
ARGENTINE
du 21 au 29 janvier
Caleta Sara
Donc, nous sommes partis en direction de la péninsule Valdès (150 Mn) où on avisera en fonction de la météo : se réfugier à l'ntérieur ou continuer vers le sud.
Valdès 
Comme le vent et les prévisions sont favorables, nous continuons jusqu'à Caleta Sara, soit encore 200 Mn.
Caleta Sara 
Sara
Et c'est la découverte.
Sara
Le 25 janvier nous partons à pied pour une longue balade sur la piste avec, pour destination, une presqu'île et une île où vit une colonie de pingouins de Magellans.
Piste 
Pingouins
Et nous partirons pour Camarones à quelques milles. Nécessité de bouche oblige.
Camarones Camarones 
Caleta Horno
À Camarones, on a même réussi à avoir de l'eau, rare, après que Francesc a courru à travers la ville à la recherche du responsable. Dans la matinée, on largue les amarres destination quelques milles plus au sud, la Caleta Horno, que tant de naviguateurs nous ont vantée.
On croyait le trajet facile…
Courants
… et l'entrée aisée.
Entrée
Le lendemain, on ira crapahuter sur les hauteurs alentour. Superbe.
Alentours Alentours
La clop a ses avantages. La veille du départ, alors que nous prenions l'apéritif sur l'autre bateau, je sors fumer et aperçois notre voilier poussé sur les rochers par le vent. Branle-bas. On tendra une amarre entre Objectif lune et Baboc prêtée par l'aimable Hughes.

Alors que nous sommes non loin de Commodoro Rivadavia qui est au fond du golfe San Jorge, Marian et Francesc hésite encore entre passer sur camion de cette ville jusqu'à Puerto Aisén, ou naviguer par Magellan ou par Ushuaia.
du 8 au 20 février
L'île des États
Agrandir l'image
Fort des recommandations recueillies auprès des italiens, les deux voiliers font route plein sud, voiles plus moteur faute de vent.
Itaparica
L'approche de l'île des États (Isla de Los Estados) se fait tranquillement d'abord pour devenir plus venteuse et délicate.
Vie Vent
Et c'est l'entrée dans le profond "fjord" qu'est Puerto Parry.
L'entrée Impressionnant de beauté. L'enchevêtrement des matières (mer, terres, cieux et vents) et la multiplicité des métamorphoses resteront, pour moi, le plus surprenant des lieux vus.
Un panorama sur 180° et un diaporama du même point de vue sous différentes météos.
Panorama Vent
À terre avec les occupants humains de l'île... St-Martin - France … et la flore et la fauneFlore et faune
Grimpette au lac déversoir. 
Carénages
Le matin du 20 février, c'est le moment propice, hélas, pour le départ vers le canal de Beagle.
Carénages

Badoc
Badoc est un RM 1050 comme le nôtre, sous le n° 49 (nous, le 50). Nous nous connaissons depuis longtemps sans nous être réellement parlés. Nos deux voiliers ont été mis à l'eau à quinze jours d'intervalle à Port-Camargue que nous avons quittés ce même jour du 18 novembre 2006 :
A Port-Camargue 
Nous nous sommes souvent ratés, tant en Grèce qu'au Cap-Vert et, finalement, les deux RM se sont retrouvés à Joaõ Pessoa au Brésil.
Le RM gris, sous double pavillon espagnol et catalan, est très équipé : panneau solaire amovible, éolienne de forte puissance, voiles renforcées, grande capote et sas, bimini, hélice trois pales, deux réservoirs gas-oil, double vitrage, poêle au gas-oil plus un radiateur de moto branché sur le circuit refroidissement du moteur, BLU, plusieurs systèmes de sécurité homme-à-la-mer, etc.
L'équipage se compose de deux personnes ÷
Francesc et Marian.
Beyrouth

Je ne peux que les remercier de m'avoir acceuilli à leur bord. L'idée de départ, et surtout la mienne, est de pouvoir aller jusqu'à l'île de Chiloé au Chili. Cette île est mythique de par sa situation géographique, sa position historique et agronomique (lieu originaire de nombre de légumes comme la tomate, la pomme de terre, la fraise et bien d'autres) que sauront exploiter les Incas. J'espère au moins pouvoir attérrir au bout du monde même si je ne peux pas toucher le rocher du Horn.
du 31 décembre au 10 janvier
San Blas
L'étape, un peu plus longue que la précédente, a pour but San Blas, un cap sableux qui semble un refuge possible.
Fortaleza
Le lendemain de notre arrivée, coup de Pampero. Ça décoiffe.
Pampero
Dès le matin du jour suivant, obsédé par le manque de rentabilité de sa nouvelle hélice trois pales, Francesc décide que l'on échoue Badoc pour la vérifier.
Echouage
Nous restons encore plusieurs jours au mouillage avec un vent qui souffle en moyenne à 25 kts en tournant chaque demi-journée d'un quart ou demi tour. On parle linguistique en comparant nos langues. On évoque de nouveau le projet de traverser le bateau sur camion l'Amérique du sud entre Comodoro-Rivadavia (Arg.) et Puerto-Aisen (Chi.).
Parfois, de longues promenades pour voir les oiseaux et les immenses grèves.
Banco Nordeste
Lors de provisions au village, nous faisons l'acquisition d'une ligne et de gambas congelés...
Pêche
Après bien des hésitations et consultation des Gribs météo, nous partons le 20 janvier vers le sud.
du 10 au 21 janvier
Rivière Quequén
Francesc et Marian en provenance de Barcelone et moi de Paris, nous atterrissons le soir du 28 à Buenos Aires à deux heures d'écart. Ensemble, nous prenons un bus qui nous dépose le lendemain matin tôt à Mar del Plata.
Mar del Plata
Deux jours plus tard, courte navigation de 75 Mn pour atteindre Necochea-Puerto Quequén.
Puerto Quequén
En attendant des vents favorables, les jours passent à s'occuper
Puerto Quequén
à visiter les lions de mer,
Lions de mer
les alentours et Necochea.
Puerto Quequén
Et on largue les amarres le 10 janvier.
du 29 janvier au 8 février
Puerto Deseado
Sous l'impulsion du voilier français qui pense passer par le détroit de Magellan, les deux voiliers font route vers Puerto Deseado, juste de l'autre côté du golfe San Jorge.
Objectif Lune Les habitants d'OL Equipage OL
Partis tôt, nous arrivons en fin d'après-midi le lendemain. Pas facile l'entrée.
A couple Le remorqueur sur lequel nous sommes à couple doit travailler. Sur ses conseils, nous nous accrochons à la bouée proche, le long de la petite plage de la ville. Mais...
OL talonne
Puerto Deseado, principal port de pêche argentin — en Atlantique, bien sûr —, est endormi à cette époque de l'année.
A couple Ce qui n'empêche pas quelques manœuvres, de notre point de vue, audacieuses.
Manoeuvre L'option vers le bout du monde prise, réserve de poissons, Manoeuvre
balade le long du rio Manoeuvre
et départ. Départ
du 20 au 26 février
Ushuaia
Agrandir l'image
Au sortir du mouillage de l'île des États, début de navigation sous voiles et moteur, dans la brume. Mais dès passé la pointe ouest de l'île, il faut lutter contre les courants venant du sud. Et la Terre de Feu apparaît
Terre de Feu
Après une journée passée à Puerto Español, c'est
le canal de Beagle 
Beagle
avec un beau mouillage à Puerto Cambaceres
 Maraú 
Dernière étape de navigation avec de magnifiques paysages
Paysages 
Objectif Lune à court de gas-oil  
Remorquage
… et l'arrivée à Ushuaia le 23 février.
Ushuaia 
Je ne reste que quelques jours dans cette ville. Seul, sacs au dos, je reprends la route par la route vers le nord pour rejoindre ChampFleury au Brésil.
du 26 février au 6 mars
Sur la route
Agrandir l'image
Une semaine en bus d'Ushuaia (sud Argentine) à Paraty (Brésil). Quelques images de paysages que les vitres rendent un peu ternes.

Première étape jusqu'à San Carlos de Bariloche avec un départ "épique".
En bus 
La traversée du détroit de Magellan
Magellan  et Bariloche Bariloche 
Une antique et lente 2CV se range sur le bas-côté à l'approche du monstre-bus.
Duel (Steven Spielberg, 1971).

Deuxième ville universitaire du continent américain, Cordoba pleine de charme.
Cordoba
et retour au Brésil, à Paraty.
Foz de Iguaçu

Soit plus de 6 700 km en bus, donc un aperçu rapide (trop) de cet immense pays. Il faudra y revenir.
Badoc après le 26 février
Catu
Badoc continue son voyage. D'abord ils remonteront les canaux de la Patagonie chilienne, s'arrêteront à Puerto Montt pour visiter les terres péruvienne et bolivienne et traverseront le Pacifique. C'est pour eux une histoire de... quelques années et beaucoup de milles nautiques.

On peut les suivre sur leur site :
http://www.badoc.cat/
Caleta Sara
Badoc Carte Argentine
Argentine
Necochea San Blas Puerto Deseado Los Estados Ushuaia Route retour
retour
Caleta Horno
à Paraty, Brésil
Courte première étape...
pour voir.
Plat pays, pampero et flamands.
De la difficulté d'un grand port de pêche respectueux des petits voiliers.
Merveilleuse île
du bout du monde.
Vers la fin de ce voyage maritime.
En bus, plein nord pour le retour sur ChampFleury.
Badoc
et ses habitants.
… et Badoc continu son propre voyage dans le Pacifique.
Los Estados Carte Beagle
Deux superbes criques et des pingoins à Cabo dos Bahias.
Clic sur l'image pour agrandir et encore clic et clic.
En
rouge le trajet.
Extraits des cartes marines argentines

Le Phare du Bout du monde
(Fo del Fin del Mundo) est à l'est de l'île, à l'entrée de Puerto de San Juan del Salvamento.
Le cap Horn (Cabo de Hornos) est au bout de l'île la plus au sud (carte de droite).
Extraits de la
Carte générale
Clic sur l'image pour agrandir